mardi 28 décembre 2010

Les sirènes.

























Dimensions : 2 panneaux assemblés de 25 x25
Technique : médium enduit, pigments, aquarelles, encres acryliques, plume J et Cola pen.
Inspiré par Homère.

Détails :

samedi 25 décembre 2010

La bibliothèque de Babel.


























Dimensions du cylindre : 29,5 x 12
Technique : Bambou lamellé/collé poncé, gravé, enduit. Encre gomme laque et encre de chine. Plumes pointues.

Inspiré par la nouvelle de J.L Borges : "La bibliothèque de Babel"

Différentes vues et détails du cylindre :











































Si vous désirez voir d'autres images du cylindre, j'ai mis un diaporama dans la colonne de gauche du blog.

vendredi 17 décembre 2010

Ô nuit, nuit voilée 2


























Dimensions : 20 x 30
Technique : médium enduit, pigments, encre acrylique, gros tire-ligne.
C'est le second tableau inspiré par le texte éponyme de Rabindranath Tagore.

Zoom :

lundi 13 décembre 2010

Les chars d'argent.

























Dimensions : 20x20
Technique : médium enduit, pigments.
Inspiré par l'écriture coruscante du texte de Rimbaud, qui m'évoque le déchaînement de l'élément marin.

vendredi 10 décembre 2010

La bulle des hommes














Diptyque : deux carrés 20x20 assemblés horizontalement.
Technique : médium enduit (avec du relief), pigments + liant acrylique, transferts, écritures à la plume (carrée et pointue), impression de caractères bois avec reprise des contours.

Détails :











mercredi 8 décembre 2010

Alma Natura


























Dimensions : 20x62,5
Technique : médium enduit, pigments, plume et pinceau plat.
Inspiré par H.D. Thoreau (journal)

Détails :


lundi 6 décembre 2010

D'un plus petit que soi.
























Dimensions : 25x25
Technique : médium enduit, pigments, gouaches, gothique de guingois au pinceau plat.
Inspiré par le texte éponyme de Nicolas Bouvier.
Je voulais que ça vibre....

Détails :

vendredi 3 décembre 2010

Le rayon de lune


























Dimensions : 30x30 (ou 25x25, je ne suis plus trop sûre)
J'ai longtemps cherché l'atmosphère picturale à même de traduire l'effet poétique que produit sur moi le texte de Maupassant "Le rayon de lune". Ce tableau est un de ceux qui m'a procuré le plus de plaisir au cours de sa réalisation. Il m'a quittée, mais heureusement je sais où il est.

Détails :















mercredi 1 décembre 2010

La mort d'Hector

























Dimensions : 80x60
Médium enduit, pigments noir de fumée et oxyde de fer, collage de papiers chinois monotypés, tire-ligne et plume pointue.
Homère, la voix d'Achille est en noir, celle d'Hector en oxyde de fer.

Détails :

dimanche 28 novembre 2010

Séparer et lier 1

























Dimensions : 25x25
Thème de la frontière, du pont.
Travail sur l'ombre et la lumière et  l'aspect optique de la matière. La photo renforce l'effet, mais en vrai, la surface de ce tableau est plus lisse que ne le perçoit le regard.

Détails :







vendredi 26 novembre 2010

La genèse n'a pas cessé

























Dimensions : 25x25
Collage de papier chinois monotypé au lait de marbre et enduction sur médium. Pigments et encres acryliques.
Inspiré par le tome1 de "La méthode" d'Edgar Morin.

Détails :


mercredi 24 novembre 2010

Vivre à nouveau




























Dimensions : 20x20
Rouge de chine et carmin d'indigo, inspiré par un extrait du journal d'H.D. Thoreau. Ce petit carré médium a failli être réenduit à plusieurs reprises. En fait, il a plu à plusieurs personnes et je l'ai alors perçu différemment. Il va probablement vivre à nouveau, ailleurs que chez moi.

samedi 20 novembre 2010

Le temps complexe

























Il y a quelques temps, je vous avais présenté un travail en cours : bastaing 2. Le voici terminé et visible à l'Atelier Warjan.
Dimensions :  53x20x7

Vues des quatre faces :



































Vous pouvez voir des détails du "Temps complexe" dans le diaporama à gauche du blog.Celui-ci contient quelques images du volume en cours de travail.

mardi 16 novembre 2010

Ouverture et existence

























Dimensions : 50 x 70
Le fond a été réalisé lors d'un stage animé par Stéphane Alfonsi à Périgueux cet été. Il m'a fait expérimenter une autre technique de travail des couleurs qui superpose des glacis à l'acrylique. J'ai employé mes pigments - j'aurais pu utiliser des couleurs acryliques toutes prêtes - avec un liant acrylique. Le vécu de l'évolution du tableau est différent et intéressant. Celui-ci est resté un certain temps en suspends, puis je l'ai repris. J'avais mon texte (issu une nouvelle fois de "La méthode" d'E. Morin - c'est mon livre de chevet), j'ai éclairci certaines zones à l'huile de coude, j'ai posé le texte au pinceau plat, utilisé une grille métallique comme pochoir pour consolider la composition. J'ai tenté des capitales gestuelles d'un geste léger et acrobatique sur une surface plutôt accidentée.

Détails :

dimanche 14 novembre 2010

Textes fossiles 2

























Dimensions : 80 x 40 cm
Médium enduit, pigments rouges, poudre de marbre, collage, écritures, lignes gravées, encre à base de gomme laque, acrylique Sennelier.

Détails :









Les mots sont là, au commencement était le verbe. Le verbe est un commencement, il nous constitue comme humain. Il met parfois à jour, il cache aussi. Il est à l'origine et puis, s'il s'efface, nous pouvons commencer à nous écouter, nous percevoir. Au commencement était le verbe, seulement au commencement.

samedi 13 novembre 2010

Asie imaginaire

























Dimensions : 50 x 70 cm

Collage  en superpositions de papiers chinois monotypés sur médium/ Lait de poudre de marbre peigné, pigments, gouaches, impressions lino à l'acrylique. Ecritures à la plume speedball C5 et pinceau pointu.


Détails :




























Asie imaginaire, car en pratiquant l'ellipse, les peintres chinois tout en invitant l'observateur à l'intérieur du paysage lui suggère parallèlement un infini spatio-temporel. Le traitement sensible des sujets révèle l'ancrage dans le temps d'éléments tels que les montagnes et les arbres et souligne par comparaison la fragilité de la condition humaine, la modestie de la place de l'être humain dans l'univers. Cette conception de l'inachevé ouvre alors une possibilité elle aussi infinie de projection dans l'imaginaire.

dimanche 7 novembre 2010

Ô nuit, nuit voilée 3

























Dimensions : 25x25 cm
Technique : médium enduit en trois zones, deux bleutées et une en modeling paste mélangée à du pigment caput mortuum. Encres acryliques, lignes gravées.

Nouvelle contrée.

























Dimensions : 25x25 cm
Technique : médium enduit, lignes gravées, pigments, encres acryliques.

Détail :

mercredi 3 novembre 2010

Ordre et désordre 1.

























Dimensions : 60 x 40
Technique : médium enduit, pigments, encres acryliques, lignes gravées.
Inspiré par un extrait du tome 1 de "La Méthode" d'Edgar Morin.

Détails :

mardi 2 novembre 2010

Géographie ancienne

























Dimensions : 25 x 25
Technique : médium enduit, pigments, encres à base de gomme laque, encre acrylique noire.
Inspiré par un texte de Nicolas Bouvier.

dimanche 31 octobre 2010

La nuit Reverdy


























Dimensions : 40 x 60
Technique : médium enduit, pigments, acrylique grattée. La réalisation de ce tableau s'est étalée sur plusieurs mois et est passée par de nombreux repentirs dont les traces nourrissent le tableau.

vendredi 29 octobre 2010

La géante.


























Dimensions : 80 x 40
Technique : médium enduit, pigments, gouaches, aquarelles, encres acryliques, collage de papier chinois, impression lino, runes.
Un tableau inspiré par le texte de Baudelaire, un tableau fondateur pour moi.

Détail :

mercredi 27 octobre 2010

La conscience du temps.










Dimensions : 40 x 60

Technique : médium enduit, lignes scarifiées, noir de fumée, gouache blanche, encres acryliques FW.
Outils : gouge, gros tire-ligne John Neal, suede pen, plume speedball C5, plume baïonnette, éponge ménagère.

Inspiré par des propos de François Cheng sur le temps dans "Cinq méditations sur la beauté".




Détails :